La Nouvelle Star 2009 est ses enseignements

Publié le par djose4

Aujourd'hui arrêtons-nous quelques instant sur la Nouvelle Star 2009.
Ce télécrochet des temps modernes distrayant a permis cette année de mettre à l'honneur Soan. 
Un profil qui sort de plus en plus des standards auxquels nous étions habitués jusqu'à présent mais qui fleure bon ces temps de crise sociale.
Donc Soan est un candidat à tendance gothique plutôt citadin et qui nous a été présenté comme ayant vécu une "vie de bohème" plus ou moins comme un choix en rompant assez tôt avec son cercle famillial afin de rejoindre un cercle amical citadin. Avant de faire le casting de la Nouvelle Star, il "gagnait  sa vie" dans le métro en chantant avec sa voix rocailleuse et en grattant à la guitare. 
Finallement, au fil des étapes, il a su imposé sa personnalité avec ses qualités mais aussi ses défauts. Son talent artistique a été mis en avant par rapport à ses carences du côté vocal (voire même bucales).
Outre le jury de la Nouvelle Star, la public a été sensible à ce personnage venu de nulle part et n'allant nulle part également mais avec une pleine conscience de son humanité.
 La victoire de Soan est la réalisation de l'espoir de tout un chacun d'être reconnu dans son humanité malgré les temps de crise et de remises en questions que nous traversons.
En plus d'être charismatique malgré son look improbable, on sent une grande lucidité dans Soan de part le fait d'accepter de rentrer dans des univers qui ne sont pas le sien d'origine (Adamo, Brel,...) , de jouer sur les clichés (le baiser de Thomas, l'utilisation des lunettes tant médiatisées de Camellia Jordana, la mise en scène orchestrée avec Julien Doré,...) et surtout sur le côté rebelle sans en rajouter.
Pour revenir sur les lunettes, elles ont été particulièrement à l'honneur :
- celles de Camellia Jordana qui évoquent aussi bien les lunettes d' "Uggly Betty" que celles de Nana Mouskouri ;
- celles de Philippe Manoeuvre qui est ainsi l'archétype de la Rock Star; Polnareff a eu aussi beaucoup de succès avec le look lunettes ;
- celles de Sinclair lors du dernier prime plus dans un style funk mais un peu en pied de nez à toute cette tendance lunette.

Ceci dit, ne soyons pas dupes, tout ce beau spectacle n'a pas été financé uniquement par les recettes publicitaires. Ce sont aussi les SMS des plus petits financièrement que l'on peut vivement remercier.
Tout se paye même (et surtout)  en temps de crise. 

Publié dans Phénomènes de mode

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article